• Sans titre
  • logo
  • 30 Avr 2019

    Thaïlande: Khao Lak, Îles Similan & Cheow Lan Lake

    Il est temps de clore la boucle de notre périple thaïlandais avec ce dernier article consacré à la fin de notre séjour. Nous avions décidé de passer une petite semaine à Khao Lak, un point de chute « central » qui nous permettait de découvrir certains endroits en excursion à la journée. Ca s’est avéré être une excellente formule pour ne pas avoir un rythme chargé tout le séjour tout en profitant un maximum de ce que cette région offrait à découvrir.

    Nous avons séjourné à l’hôtel The Sarojin situé en bordure de plage à quelques kilomètres du centre de Khao Lak. C’est un endroit très calme et apaisant, sublime. L’hôtel avait été entièrement détruit par le tsunami une semaine avant son ouverture officielle et avait donc été complètement reconstruit depuis. Cette région avait subi le tsunami de plein fouet, les pertes humaines et matérielles y ont été colossales. Pour être tout à fait honnête j’ai longtemps hésité avant de décider de séjourner dans cette région. Les cicatrices de ce drame étaient encore visibles sur la plage, j’ai préféré ne pas les prendre en photos. La violence de ce tsunami peut encore se sentir quand on voit, 15 ans après, que la plage est par endroits encore complètement creusée, sillonnée. Que la nature n’y a pas encore tout a fait refait vie et repris ses droits. Et puis comment réussir à se promener sur ces mêmes plages qui ont été le témoin d’autant de disparutions tragiques? Une petite voie intérieure m’a invitée à me consacrer sur l’humain, à penser aux habitants, aux Thaïlandais qui vivent quasiment exclusivement du tourisme dans ces régions. A ne pas s’interdire de découvrir un endroit parce qu’il a connu l’horreur. Apprendre à le respecter, à le vivre autrement. Que c’était une sorte d’hommage que de souhaiter découvrir cette région en toute pudeur et humilité, continuer à la faire vivre, même différement. Un soir, sur la plage, j’ai lancé une lanterne dans le ciel, sans faire de voeux. Elle n’a cessé de monter et de briller longtemps dans la nuit noire, c’était ma façon de me recueillir je crois.

    La région de Khao Lak est proche de plusieurs sites incroyables qui méritent vraiment le détour. Nous sommes passés par le biais de notre hôtel qui proposait des excursions à la journée. On a généralement tendance à fuir ce genre de formule mais j’avais lu des avis extrêmement positifs voire dithyrambiques sur les excursions organisées par le Sarojin. On s’est donc laissé tenter et je peux vous affirmer que je n’ai jamais participé à des journées aussi bien organisées et personnalisées! C’était absolument MA-GI-QUE! Les prestations avaient un certains coût mais il était plus que justifié!
    Tout a été pensé pour mettre l’accent sur le caractère unique, même dans les lieux hautement touristiques. On a eu la chance de découvrir les Iles Similan puis le Cheow Lan Lake en amoureux, cerise sur le gâteau car nous étions les seuls à avoir choisi cette destination! Je vous emmène!

    Les îles Similan sont situées à une soixantaine de kilomètres de la côte. Il faut compter environ 1h en speed boat pour rejoindre l’archipel qui n’est pas sans évoquer les Seychelles de par ses rochers de granite à la forme si caractéristique. 9 îlots entourés d’eau translucide, couverts d’une végétation luxuriante et d’un sable blanc qui évoquent l’idée d’un certains paradis! La traversée-aller avait été un peu musclée et mon marin breton et moi étions les deux derniers « survivants » sur le pont avant, alors que tout le monde s’était réfugié vers l’arrière du bateau ^^
    Nous avions eu la chance de partir tôt et de pouvoir découvrir l’île principale avant les hordes de touristes, c’était donc idyllique! Si vous avez l’occasion de vous y rendre je vous recommande de passer au moins une nuit sur place pour profiter de la magie des lieux et de son calme aux heures creuses! Il existe plusieurs types de bungalows qui vous permettront de jouer aux robinsons! Les eaux autour des îlots offrent des fonds marins superbes dans lesquelles on a fait du snorkelling pendant des heures. On a eu la chance de voir des tortues et une multitude de poissons tous plus colorés. Une journée magique ponctuée par un ballet de dauphins qui a côtoyé notre bateau sur une petite distance au retour.

    L’une des journées qui m’aura probablement le plus marquée lors de notre voyage! J’ai été sidérée par la beauté de ces paysages, sauvages, presque primaires. Le lac Cheow Lan est situé dans le Parc national de Khao Sok à environ 2h de route de Khao Lak. Le trajet est déjà en lui même très dépaysant et permet d’avoir une première image des « terres » thaïlandaises. Le lac est surmonté par des pitons rocheux atteigant pour certains 900 mètres, recouverts d’une végétation luxuriante et dense, époustouflants de beauté. Cet endroit est encore préservé du tourisme de masse, on se sent donc très privilégié de pouvoir découvrir un tel spectacle. Les locaux comparent le lac à la Baie d’Along… en mieux! Là encore je vous recommande de passer 2-3 jours dans les environs. Vous pourrez loger dans un petit bungalow sur pilotis et profiter de la quiétude des lieux qui invite à l’évasion et à la contemplation! Une endroit dont on aimerait garder l’existance secrête pour qu’il conserve cette magique intacte encore longtemps…

    J’espère que cette petite rétrospective de notre voyage en Thaïlande vous aura plu et vous sera utile si vous avez la chance de partir là bas! Notre quête d’une Thaïlande « authentique » nous aura menée vers des trésors dont nous ne soupçonnions pas l’existence avant de les avoir visités. Le voyage ne se termine pas tout à fait ici, je vous laisse sur ces photos en attendant de vous dévoiler une petite vidéo que nous gardions au chaud le temps de boucler la boucle! Et puis vous pouvez retrouver tous les articles qui couvrent notre voyage par ici! xx

    [Disclaimer: cet article contient un lien sponsorisé]

    Rendez-vous sur Hellocoton !



    Catégorie : Thaïlande, TRAVELS

    - Dans la même catégorie -



    2 commentaires


    24 Avr 2019

    FLOWER BURST

    Qu’il était bon de profiter de la douceur ambiante ce WE! J’ai passé ces 3 jours les gambettes à l’air, rien de plus agréable que ces premières journées chaudes et ensoleillées qui marquent définitivement l’arrivée du printemps! J’ai voulu immortaliser ma tenue avec ces photos, cela faisait trèèès longtemps que je ne m’étais pas prêtée à l’exercice et c’était chouette de repasser derrière l’appareil le temps de cette série sur fond de pétales qui formaient un joli tapis rosé au sol!

    Deux mots sur ma tenue: vous connaissez à me connaître, rien de très extravagant, elle est composée de pièces que je porte et reporte sans me lasser. Cette jupe Sézane m’a accompagnée tout l’hiver et continuera d’être une de mes pièces favorites encore longtemps! J’adore l’idée de décliner des pièces fortes au gré des saisons. A mes pieds mes nouvelles Stan Smith que je vous ai présentées sur Instagram et qui ont remplacé ma dernière paire qui avait rendu l’âme après des années de bons et loyaux services! Il s’agit d’un modèle enfant qui a de jolis détails (un renfort arrière en jean et des embouts de lacets contrastés) et qui présente surtout l’avantage d’être très nettement moins cher que la version adulte (les tailles montent de mémoire au moins jusqu’au 40!). Pour le reste aucune nouveauté, mon panier que je ressors avec plaisir et mes lunettes adorées Karen Walker qui me suivent depuis longtemps maintenant!

    Je vous retrouve vite pour de jolis postes de voyage, je me fais la promesse de réussir à ma dégager un peu plus de temps pour vous retrouver plus régulièrement ici! xx

    ——————————————————
    Jupe Sézane / T-shirt Levis / Sac Mango (old) – Lunettes Karen Walker

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !



    Catégorie : LOOKS

    - Dans la même catégorie -



    3 commentaires


    07 Avr 2019

    HANAMI AU PARC DE SCEAUX

    Hanami, c’est cette jolie fête japonaise qui célèbre la beauté des fleurs. Une ode à la nature, au printemps, qui invite à « admirer » et se fête en avril à l’ombre des cerisiers lorsqu’ils sont en pleine floraison. Le Parc de Sceaux est un endroit tout indiqué si vous voulez y prendre part! Hanami y est célébré en grondes pompes chaque année durant tout un WE, le parc étant pourvu de plus d’une centaine de cerisiers.

    Le Parc de Sceaux est un endroit que j’adore, aussi ressourçant que varié. Je vous y ai d’ailleurs emmené plusieurs fois en balade >>par ici<< ou encore >>là<<.

    Hanami s’y fêtera cette année le WE du 20-21 avril mais n’étant pas disponible pour y aller nous avons devancé un peu le calendrier pour profiter des lieux. Sachez qu’il y existe plusieurs « spots » à cerisiers, le plus connu (et « garni ») étant celui situé dans le bosquet Nord. La floraison y était encore timide à cet endroit, ce qui présage de belles conditions pour le WE prochain voire le suivant. Les cerisiers étaient en revanche complètement ouverts dans la partie Sud du parc. 

    Je vous laisse sur ces photos et une profusion de rose pour commencer la semaine en douceur! xx

    Rendez-vous sur Hellocoton !



    Catégorie : BALADES, Douce France, I ♥ Paris, TRAVELS

    - Dans la même catégorie -



    2 commentaires


    24 Mar 2019

    Thaïlande: L’île authentique de Koh Yao Noï

    Koh Yao Noi, c’est ce paradis intact et préservé de la baie de Phang Nga où nous avions posé nos valises pendant 3 jours après avoir découvert Bangkok. Une petite île à taille humaine, authentique, rythmée par la vie locale et où la présence touristique se fait encore rare. Un peu comme un voyage dans le temps, peut-être 20 ans plus tôt, avant que le tourisme de masse ne s’empare de la beauté sauvage de ce beau pays et le défigure par endroits.

    Les recoins cachés existent encore, encore faut-il avoir envie de prendre le temps de partir à leur quête, puis de les découvrir. C’est un voyage à la rencontre de l’humain principalement.

    Après avoir écumé des dizaines et dizaines de blogs et forums et parcouru la carte de la Thaïlande en long, en large et travers, c’était décidé: nous passerions quelques jours à Koh Yao Noï. Les atouts de cette île étaient pour nous nombreux: son emplacement géographique dans la baie de Phang Nga d’où s’élèvent des centaines de rochers karstiques qui donnent au paysage une allure primaire et solenelle. Sa relative proximité avec Phuket, ce qui la rendait accessible sur un séjour relativement court par un trajet en avion Bangkok-Phuket. Sa taille, petite, ce qui rendait ce joyaux de « gros caillou » idéal à excursionner pour 2 jours pleins même si je regrette de ne pas y avoir passé plus de temps. Je vous emmène?

    Comment s’y rendre?
    Depuis l’aéroport de Phuket l’île est relativement facile d’accès même si je vous recommande de prévoir une demie journée de battement pour faire le transfert. Vous pourrez vous rendre par vos propres moyens (bus, taxi, véhicule privé) jusqu’à la jetée de Bang Rong d’où partent les bateaux. De là il faut prendre un bateau (long tail, typique mais plus lent ou un speed-boat qui vous mènera sur l’île en 1h). Les traversées sont nombreuses chaque jour, il vous suffira de regarder les horaires en amont. Vous pouvez réserver la traversée à l’avance ou bien prendre les billets directement sur place. Bang Rong est un endroit encore très authentique mais les habitants seront ravis de vous aider s’ils vous sentent perdus! Le trajet est superbe, c’est à ce moment que l’on commence à cotoyer les géants des mers qui émergent de la surface de l’eau, les célèbres rochers karstiques.

    C’est notre hôtel qui s’était chargé de notre acheminement jusqu’à la jetée puis de la traversée mais sachez qu’il existe également des compagnies privées qui affrêtent des petites navettes depuis l’aéroport jusqu’au Pier ainsi que le bateau. A vous de choisir l’option qui vous ressemble le plus!

    L’île est également accessible depuis la péninsule de Krabi mais je ne pourrai malheureusement pas vous renseigner à ce sujet.

    Bon à savoir:
    L’île de Koh Yao Noï est une île à majorié musulmane, régie par la vie locale qui compte près de 5000 habitants. Le son du muezzin rythme le soleil. La tolérance y est de mise entre les locaux et les touristes qui sont pour la plupart très respectueux de cet environnement vierge. La question de la tenue s’était forcément posée. On nous a expliqué que les habitants ne voyaient pas d’un mauvais oeil les tenues occidentales, tout étant question de respect mutuel. Les magasins ne commercialisent pas d’alcool et il est interdit d’en consommer dans la rue, vous pourrez en revanche en trouver dans les hôtels. C’est une île qui compte encore très peu d’hôtels, de magasins ou de restaurants. A fuir donc si vous cherchez à faire la fête. Courrez-y en revanche si vous êtes en quête d’un endroit reposant et authentique! La vie de l’île est rythmée par la pêche, la culture du bétail et celle du riz. L’île peut se parcourir en moto, scooter ou vélo (nous avions opté pour ce moyen de locomotion malgré la chaleur ^^) et offre déjà un bel aperçu en 2h d’excursion (on en fait facilement le tour, ce qui permet de s’aventurer aisément dans tous ses recoins même si nous en avions manqués!).  

    L’île comporte peu de plages au sable fin, les marées très présentes offrant souvent un paysage de cailloux dénudés. Vous pourrez en revanche vous aventurer facilement en excursion dans les parcs nationaux alentours! 

    Hébergement:
    L’île ne compte encore que très peu de complexes hôteliers, ce qui en fait indéniablement son charme. Nous aurions pu opter pour un hébergement beaucoup plus sobre mais mes recherches sur internet m’ont menées jusqu’au Cap Kudu où notre séjour fut un enchantement. Les photos sauront mieux décrire le charme fou de cet hôtel sublime et assez intimiste.

    Que faire à Koh Yao Noï?
    Ce sera à vous de le découvrir et de poussez la curiosité ^^ L’île habrite des rizières, une belle cascade, des plages érodées paradisiaques pour les amoureux de nature, une faune et une flore prévervées. Les plages sont le terrain de jeu des enfants et des pêcheurs. L’île est d’une beauté saissante, abrupte, généreuse, idyllique.

    Rendez-vous sur Hellocoton !



    Catégorie : Thaïlande, TRAVELS

    - Dans la même catégorie -



    3 commentaires