• Sans titre
  • logo

  • 24 Mar 2019

    Thaïlande: L’île authentique de Koh Yao Noï

    Koh Yao Noi, c’est ce paradis intact et préservé de la baie de Phang Nga où nous avions posé nos valises pendant 3 jours après avoir découvert Bangkok. Une petite île à taille humaine, authentique, rythmée par la vie locale et où la présence touristique se fait encore rare. Un peu comme un voyage dans le temps, peut-être 20 ans plus tôt, avant que le tourisme de masse ne s’empare de la beauté sauvage de ce beau pays et le défigure par endroits.

    Les recoins cachés existent encore, encore faut-il avoir envie de prendre le temps de partir à leur quête, puis de les découvrir. C’est un voyage à la rencontre de l’humain principalement.

    Après avoir écumé des dizaines et dizaines de blogs et forums et parcouru la carte de la Thaïlande en long, en large et travers, c’était décidé: nous passerions quelques jours à Koh Yao Noï. Les atouts de cette île étaient pour nous nombreux: son emplacement géographique dans la baie de Phang Nga d’où s’élèvent des centaines de rochers karstiques qui donnent au paysage une allure primaire et solenelle. Sa relative proximité avec Phuket, ce qui la rendait accessible sur un séjour relativement court par un trajet en avion Bangkok-Phuket. Sa taille, petite, ce qui rendait ce joyaux de « gros caillou » idéal à excursionner pour 2 jours pleins même si je regrette de ne pas y avoir passé plus de temps. Je vous emmène?

    Comment s’y rendre?
    Depuis l’aéroport de Phuket l’île est relativement facile d’accès même si je vous recommande de prévoir une demie journée de battement pour faire le transfert. Vous pourrez vous rendre par vos propres moyens (bus, taxi, véhicule privé) jusqu’à la jetée de Bang Rong d’où partent les bateaux. De là il faut prendre un bateau (long tail, typique mais plus lent ou un speed-boat qui vous mènera sur l’île en 1h). Les traversées sont nombreuses chaque jour, il vous suffira de regarder les horaires en amont. Vous pouvez réserver la traversée à l’avance ou bien prendre les billets directement sur place. Bang Rong est un endroit encore très authentique mais les habitants seront ravis de vous aider s’ils vous sentent perdus! Le trajet est superbe, c’est à ce moment que l’on commence à cotoyer les géants des mers qui émergent de la surface de l’eau, les célèbres rochers karstiques.

    C’est notre hôtel qui s’était chargé de notre acheminement jusqu’à la jetée puis de la traversée mais sachez qu’il existe également des compagnies privées qui affrêtent des petites navettes depuis l’aéroport jusqu’au Pier ainsi que le bateau. A vous de choisir l’option qui vous ressemble le plus!

    L’île est également accessible depuis la péninsule de Krabi mais je ne pourrai malheureusement pas vous renseigner à ce sujet.

    Bon à savoir:
    L’île de Koh Yao Noï est une île à majorié musulmane, régie par la vie locale qui compte près de 5000 habitants. Le son du muezzin rythme le soleil. La tolérance y est de mise entre les locaux et les touristes qui sont pour la plupart très respectueux de cet environnement vierge. La question de la tenue s’était forcément posée. On nous a expliqué que les habitants ne voyaient pas d’un mauvais oeil les tenues occidentales, tout étant question de respect mutuel. Les magasins ne commercialisent pas d’alcool et il est interdit d’en consommer dans la rue, vous pourrez en revanche en trouver dans les hôtels. C’est une île qui compte encore très peu d’hôtels, de magasins ou de restaurants. A fuir donc si vous cherchez à faire la fête. Courrez-y en revanche si vous êtes en quête d’un endroit reposant et authentique! La vie de l’île est rythmée par la pêche, la culture du bétail et celle du riz. L’île peut se parcourir en moto, scooter ou vélo (nous avions opté pour ce moyen de locomotion malgré la chaleur ^^) et offre déjà un bel aperçu en 2h d’excursion (on en fait facilement le tour, ce qui permet de s’aventurer aisément dans tous ses recoins même si nous en avions manqués!).  

    L’île comporte peu de plages au sable fin, les marées très présentes offrant souvent un paysage de cailloux dénudés. Vous pourrez en revanche vous aventurer facilement en excursion dans les parcs nationaux alentours! 

    Hébergement:
    L’île ne compte encore que très peu de complexes hôteliers, ce qui en fait indéniablement son charme. Nous aurions pu opter pour un hébergement beaucoup plus sobre mais mes recherches sur internet m’ont menées jusqu’au Cap Kudu où notre séjour fut un enchantement. Les photos sauront mieux décrire le charme fou de cet hôtel sublime et assez intimiste.

    Que faire à Koh Yao Noï?
    Ce sera à vous de le découvrir et de poussez la curiosité ^^ L’île habrite des rizières, une belle cascade, des plages érodées paradisiaques pour les amoureux de nature, une faune et une flore prévervées. Les plages sont le terrain de jeu des enfants et des pêcheurs. L’île est d’une beauté saissante, abrupte, généreuse, idyllique.

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    Catégorie : Thaïlande, TRAVELS

    - Dans la même catégorie -



    3 commentaires


    1. Lilouuuu dit :

      C’est superbe, plus le temps passe et plus j’ai envie de découvrir la Thaïlande !
      Bisous

    2. Cosmic Sam dit :

      C’est très beau et donne envie de découverte et d’évasion…

    3. Pauline dit :

      Que les photos sont belles et invitent à l’évasion ! La Thaïlande n’est pas dans ma « to do voyages » à cause du côté tourisme de masse mais cet article sur Koh Yao Noi pourrait bien me faire changer d’avis ❤

    Ecrire votre commentaire