• Sans titre
  • logo
  • 04 Avr 2020

    Road trip estival en France: Route vers le Cantal

    Heureuse de vous retrouver par ici même si j’aurais bien sûr préféré que ce soit sous d’autres circonstances… Je me suis toujours employée à faire de ce blog une petite bulle d’évasion, j’espère donc que les articles à venir vous permettront de vous échapper le temps d’un instant, de faire de jolies découvertes ou de vous distraire si vous ressentez le besoin de vous changer les idées. J’espère ne pas paraître maladroite en continuant les publications (étant arrêtée, le rythme va donc retrouver un semblant de « croisière »). Je suis pour ma part la première à avoir besoin de trouver du positif dans ces moments graves et à apprécier ces petites échappatoires que nous offrent la lecture, les blogs ou encore les souvenirs de voyages.

    Lors de mon sondage vous aviez plébiscité ce premier road trip, je suis donc ravie de vous emmener avec moi avant de partir vers des contrées plus exotiques!
    La France est si riche, on oublie souvent de la découvrir au profit de destinations lointaines, et pourtant elle offre tant de variétés de paysages et de lieux qui méritent à être plus connus. Nous avions planifié une petite semaine de vacances avec toute ma famille en Auvergne et plus précisément dans le Cantal où j’ai passé une grande partie de mes vacances jusqu’à l’adolescence. Nous y avons une maison de famille et j’ai eu envie de faire découvrir cette région qui m’est chère (et dont je suis originaire en bonne Auvergnate ^^) à mon amoureux et à Basile. On a profité du trajet pour se créer un mini road-trip sur mesure en passant par le Morvan puis la Drôme Provençale. 

    Notre premier point de chute se situait dans le Sud du Morvan, au Moulin Renaudiots (encore une jolie découverte faite via le site Enjkey que je ne peux que vous recommander si vous aimez les B&B de charme, chaque établissement y est sélectionné minutieusement et nous n’avons jamais été déçus, bien au contraire!). C’est une région que nous connaissions tous les deux très mal, c’était donc l’occasion! On a profité de la route pour faire une halte nature au Lac des Settons. Le temps nous manquait mais il y a une très jolie balade à y faire qui pourra vous occuper plusieurs heures si vous décidez de la faire sur sa totalité, on passe de passerelles en passerelles au milieu d’un paysage très apaisant. Les soirées étant encore longues à cette période de l’année, on a passé la soirée dans le centre historique de la jolie ville d’Autun et avions dîné en extérieur sur une jolie place entourée de tilleuls et de lampions colorés pour bien démarrer ces vacances.

    On a repris la route dès le lendemain matin (mais on aurait apprécié une journée de plus sur place ^^), direction le Sud, et plus précisément la Drôme Provençale. Le choix de cette destination était double; on avait tous les 2 envie de faire découvrir mutuellement à l’autre des coins de notre enfance et on s’est dit que c’était l’occasion toute trouvée pour passer au fameux magasin d’usine de Jars Céramique qui se situait sur la route (une belle coïncidence n’est-ce pas? ^^).
    On a profité de deux jours sur place pour découvrir le Palais Idéal du Facteur Cheval à Hauterives (j’avais vu le film peu après que j’avais adoré!) qui est évidemment absolument incroyable! Je vous recommande de faire la visite en fin de journée, ça permet de profiter de jolies lumières et d’éviter les grandes foules même si le lieu est forcément prisé. On a voulu faire plaisir à Basile le lendemain et avons passé quelques heures aux parc Labyrinthes de Hauterives rempli de dinosaures. L’endroit est magique pour les enfants, un peu moins pour les parents ^^ (vous comprendrez que ce n’est pas un coup de coeur mais Basile nous en parle encore, je crois donc qu’il a vraiment apprécié ^^). La région regorge de points d’intérêts. Nous voulions notamment faire du vélo-rail dans les gorges du Doux mais ce sont des activités qu’il faut prévoir et réserver en amont car elles sont très plébiscitées l’été. Notre organisation était un peu bancale pour ce coup! Nous avions passé la nuit à Tournon sur Rhône à l’Hôtel de la Villeon qui est superbe! 

    Notre point de chute: l’Auvergne, et plus précisément le Cantal, dans le petit village de mon enfance, confiné au milieu d’une nature vierge et des plateaux du Haut Cézallier qui ne sont pas sans rappeler les steps mongoles ou les grandes plaines américaines encore plus au soleil couchant lorsque les herbes brulées par la chaleur prennent des teintes orangées folles et que les éoliennes battent de leurs ailes dans une symphonie synchronisée et envoûtante. C’est une région méconnue (épargnée du tourisme de masse, ce n’est peut-être pas un mal ^^) qui est pourtant d’une beauté vierge et saisissante. 

    Il y a véritablement mille et une choses à faire sur place, voici quelques suggestions d’endroits et adresses que j’aime particulièrement!
    ♡ Faire une/des randonnée(s) dans le Parc des Monts du Cantal. J’ai gravi chacun des sommets depuis mon plus jeune âge mais si vous avez peu de temps et souhaitez avoir un bel aperçu du panorama je vous recommande évidemment le Puy Mary dont l’ascension est « facile » (il y a juste quelques centaines de marches à monter ^^).
    ♡ Le Lac du Pécher (vous pourrez aussi  faire une halte gourmande à l’Ecolodge)
    ♡ Le plateau du Cézallier surnommé la Petite Mongolie en France 
    ♡ Faire du vélo rail, c’est une chouette manière « nature et sportive » de découvrir la région et son patrimoine
    ♡ Grimper dans le train touristique Gentiane Express
    ♡ Diner (ou déjeuner) au Buron des Estives (réserver impérativement)
    ♡ Manger une (des) glace(s) artisanale(s) à la Roche aux fruits à Chavagnac, ce sont parmi les meilleures que je connaisse (et croyez moi je suis experte ;)




    Catégorie : Douce France, TRAVELS

    - Dans la même catégorie -



    1 commentaire


    08 Mar 2020

    Mes huiles & soins de grossesse

    S’il n’y a a priori pas de solutions miracles pour prévenir, minimiser ou soigner les vergetures, la routine de massage fait malgré tout partie intégrante de mon quotidien, matin et soir. C’est un petit moment « off » indispensable à mes yeux que je m’offre chaque matin après la douche et le soir juste avant de me coucher. J’ai la « chance » d’avoir (jusqu’à maintenant!) une peau qui marque très peu. Je n’ai eu aucune vergeture résiduelle sur mon ventre suite à ma première grossesse mais cela ne m’a jamais empêchée de me huiler toutes les parties qui évoluent beaucoup pendant ces 9 mois (ventre, poitrine, buste, fesses et cuisses) quitte à ressembler à un petit beignet huilé après cuisson ^^ 

    La seul changement très visible chez moi, c’est l’apparition de la fameuse « peau d’orange » et de cellulite principalement au niveau des fesses et des cuisses. J’avais déjà remarqué cette tendance lorsque j’attendais Basile (je vous avais d’ailleurs à ce moment raconté que « la peau de mes jambes était devenue aussi flasque qu’une orange à faire pâlir de jalousie un petit pruneau frippé »). Et bien la génétique faisant bien les choses, le constat est exactement le même pour cette deuxième grossesse ^^ J’essaie de boire autant d’eau que possible (gazeuse, c’est la seule que je réussisse à boire en ce moment) et également d’hydrater ma peau au MAXIMUM, en effectant des séries de massage pour améliorer autant que possible la circulation (accompagné d’un gommage une fois par semaine). Relativisons, il y a évidemment des choses bien plus graves et si j’ai retenu une leçon de ma première grossesse c’est bien d’apprendre à apprécier ce corps qui porte la vie, même si ces changements peuvent parfois sembler brutaux. 

    J’entends très souvent dire que si la peau doit craquer elle craquera, quelles que soient les huiles ou crèmes que l’on applique, cela étant avant tout lié à la nature de la peau. N’étant pas spécialiste je préfère ne pas m’étendre plus sur le sujet mais je reste quand même persuadée que l’hydratation permet d’avoir une action préventive. Voilà le détail des produits que j’ai adoptés au quotidien (ma peau est extrêmement sèche, sensible et j’ai parfois des démangeaisons si fortes au niveau du ventre que cela se transforme en sensation de brûlure). Impossible donc de me passer de ces produits qui ont jusque là fait leurs preuves (avec des compositions aussi « clean » que possible) et dont je suis ravie! 

    Disclaimer: les produits Clarins m’ont gentiment été offerts par la marque, mon avis reste néanmoins complètement objectif et je ne vous parle ici bien évidemment que de ceux dont j’ai été conquise et que j’ai réellement intégrés dans ma routine beauté.

    Attention, certaines huiles essentielles sont absolument contre-indiquées durant la grossesse, veillez à bien vous renseigner auprès de spécialistes avant d’en utiliser! 

    L’huile vergetures prévention et correction de Klorane:
    Formulée à base d’ingrédients naturels à hauteur de 98%, elle contient des huiles de carthame et onagre (pour nourrir et assouplir la peau), de l’huile de caméline (qui favorise la correction des vergetures) ainsi que de la vitamine E dont on connait les bénéfices multiples sur la peau. J’apprécie beaucoup son odeur (douce) ainsi que sa texture car elle n’est pas collante, est vite absorbée et ne laisse pas de traces. C’est un produit que j’utilise au quotidien, plutôt le soir principalement sur le ventre et la poitrine en remplacement de l’huile Be Oil (que j’avais utilisée pour ma première grossesse et dont la composition est assez discutée aujourd’hui). J’en suis déjà à mon deuxième flacon!

    Le soin Body Partner de Clarins
    Il s’agit d’un produit tout nouveau qui va remplacer le soin complet spécial vergetures dans la jolie valise de maternité Clarins (qui est un joli cadeau à offrir aux futures mamans au passage)! C’est LE SOIN haute tolérance qui parvient à minimiser mes démangeaisons et dont je ne pourrais plus me passer! Sa texture crème est agréable à l’application et il se fond rapidement dans la peau. Je l’utilise chaque matin sur toutes les zones sensibles et son action est vraiment réconfortante (il est recommandé de l’appliquer en effectuant des massages spécifiques selon chaque partie du corps pour augmenter son action – les gestes sont décrits dans le manuel d’utilisation et on peut également les retrouver dans le petit guide Clarins qui accompagne la valise de maternité).

    L’huile « Tonic » de Clarins
    Une huile composée à 100% d’extraits purs de plantes. Formulée à base d’huile de noisette, d’extraits de romarin, géranium, menthe et d’herbes aromatiques, cette huile aide à raffermir, tonifier et améliorer l’élasticité de la peau. L’huile de noisette favorise quant à elle la fixation de l’hydratation. Je l’applique tous les matins, principalement sur les jambes.  Elle ne colle pas et est absorbée rapidement. Gros plus pour son odeur de plantes fraîches (qui peut à l’inverse incomoder certaines personnes), le seul petit bémol à mes yeux étant son flacon en verre qui ne dispose pas d’embout pompe ou spray et rend l’application moins facile. 

    Nb: Sachez que les étuis d’emballage Clarins sont imprimés sur du papier issu de forêts gérées durablement ;)

    L’huile Divine de Caudalie
    Ce n’est pas une huile de grossesse à proprement parler mais je ne pouvais pas l’exclure de cet article tant j’aime m’en servir au quotidien (je raffole de son odeur très estivale!). 
    Formulée à 96% d’ingrédients d’origine naturelle, elle contient de l’huile d’argan, de l’huile de pépins de raisins, de l’huile de sésame ainsi que du beurre de karité. Je l’applique en ce moment très généralement sur les pointes de mes cheveux mais également par petits tapotements dans le cou pour parfumer la peau.

    J’espère que cette petite revue succinte vous aura plu et surtout aiguillé! 
    Etant plutôt fervente du « less is more », j’avais bien sûr testé des huiles neutres/pures telles que l’huile d’amande douce ou l’huile d’argan pour ma première grossesse mais leur texture en massage ne me convenait pas. Je n’hésite pas à m’en servir pour d’autres usages mais elles ne répondaient pas aux besoin spécifiques de ma peau à ce moment et n’avaient malheureusement pas de vertues anti-démangeaisons. Je suis donc ravie de ces découvertes!



    Catégorie : Beauty, GROSSESSE, KIDS

    - Dans la même catégorie -



    1 commentaire


    05 Fév 2020

    IT’S A GIRL!

    Oh la la le temps file par ici et je suis loin d’avoir tenu mes engagements en terme d’assiduité! Pour ma décharge les semaines sont depuis quelques mois vraiment intenses et ce petit bébé « en cours » occupe tout le reste de mon temps libre (enfin mon énergie ^^). Je ne désespère malgré tout pas de réussir à me dégager un peu de temps pour reprendre un rythme de publications plus proche de mes intentions!

    En attendant j’avais très très hâte de vous annoncer que c’est une petite fille qui va rejoindre notre famille, pour notre plus grand bonheur ♡

    Basile prend déjà son rôle de grand frère très à cœur, il me tarde de voir leur relation devenir et évoluer et puis aussi de rencontrer ce petit minois que nous attendons tous avec tellement d’impatience!

    Vous aviez été très nombreux(ses) à participer à mon petit sondage sur Instagram et surtout à avoir la bonne intuition ;) C’est drôle car j’étais de mon côté persuadée d’attendre un deuxième petit boy! Comme quoi ^^

    Je dois bien vous avouer être tout aussi heureuse de cette nouvelle que si on nous avait annoncé la venue d’un petit garçon. Là où la plupart des gens y voient « le choix du roi », nous n’avions de notre côté vraiment aucun « souhait » spécifique quant au sexe de ce petit bébé. Nous y voyons juste un merveilleux cadeau, accompagné du souhait d’avoir un bébé en bonne santé, puisque c’est finalement tout ce qui compte (et que je puisse mener cette grossesse à terme et sans encombre ou pathologie comme ça avait été le cas pour Basile)! Je crois que les difficultés que nous avions traversées à tous ces moments font prendre un réel recul sur le sens profond d’une naissance et de la venue d’un petit être, qui reste un immense bonheur quel qu’il soit!

    J’essaie de vivre cette grossesse aussi intensément que possible, au jour le jour, en essayant de savourer tous les petits maux qui l’accompagnent parce qu’ils permettent finalement de rendre tout cela un peu plus concret et réel! J’ai eu un mal fou à sortir la tête de l’eau les premiers mois, noyée dans les nausées et une fatigue intense que j’avais vraiment du mal à coupler avec ma vie professionnelle. Aujourd’hui tout va mieux, je savoure donc les mois « du milieu », ceux où tout se stabilise avant de s’accélérer à nouveau ^^ Je vous reparlerai de tout ça en détails très bientôt car j’ai vraiment envie de tenir des petits journaux de bord de cette grossesse par ici, comme pour garder une petite trace de ces moments si intenses et particuliers!

    Je vous laisse en attendant sur ces photos prises ma petite sœur pour immortaliser ce petit bidon qui commence déjà à bien pousser! Je porte l’un des jeans de grossesse que j’avais conservés depuis 5 ans, pour le reste il ne s’agit pas de pièces spécialisées. J’avoue avoir toujours un peu de mal à m’identifier dans vêtements de grossesse (ce sera peut être mon défi mode ^^) et essaie de privilégier les vêtements classiques tant que je le peux, quitte à les surtailler un peu au besoin! On reparle de tout ça très vite ;)

    Je vous embrasse!

    ——————————————————

    Jean de grossesse H&M (old) – Pull Asos – Bola de grossesse via Etsy – Manteau Monoprix – Sac Massimo Dutti 



    Catégorie : GROSSESSE, KIDS, LOOKS

    - Dans la même catégorie -



    0 commentaire


    06 Jan 2020

    BABY ♡

    L’amour, la vie ♡
    Et nos coeurs qui battent à l’unisson.

    C’est un peu l’angoisse de la page blanche qui me guette ce soir, moi qui suis pourtant généralement beaucoup plus adroite et loquace en couchant les mots! Ce n’est désormais plus un secret, il y a 4 jours je cliquais fébrilement sur le bouton « publier » pour vous annoncer ma grossesse sur Instagram (et Facebook de surcroît, la technologie a cette magie de tout simplifier et uniformiser en un claquement de doigts!).

    20 semaines aujourd’hui de ce petit être qui grandit en moi et dont je sens (depuis longtemps!) les petits coups et soubresauts comme pour rendre cette folle aventure un peu plus concrète. Un petit bébé de printemps!

    J’ai mis du temps à me dévoiler et à partager ce grand bonheur avec vous. D’abord parce que j’ai eu besoin de vivre tout cela en cercle très restreint, intimement. Pour mieux savourer. Et puis peut-être aussi pour me protéger, parce que de par mon vécu je sais que ce don du ciel peut être fragile. Aussi précieux que fragile. 

    J’ai eu du mal à réaliser, il m’a fallu attendre patiemment que mon ventre commence à s’arrondir pour mieux y croire. Les nausées épouvantables du premier trimestre n’ont pas suffi à me rassurer mais m’ont plutôt plongée dans une profonde solitude dont je ne voyais pas d’issue. Il a fallu que je réussisse à sortir de cet état de mal être quotidien pour mesurer (et pouvoir savourer!) enfin la portée de cet immense bonheur qui se profile. J’aurai l’occasion de revenir sur tout cela en détails, vous savez que j’aime parler de ces sujets sans filtre ^^

    Je lancerai d’ailleurs un petit sondage sur les réseaux pour recueillir vos questions parce qu’il y a, je trouve, encore de nombreux tabous et de non-dits sur la grossesse qui méritent à mes yeux d’être abordés. C’est si important d’échanger, de casser les codes et de partager. 

    Pour l’heure, on continue d’être bercés par ce flot d’amour et de bienveillance. A vivre cette grossesse aussi intensément que possible, chaque jour, au jour le jour. On la redécouvre aussi au travers des yeux de Basile qui se montre si prévenant. Il prend son rôle de grand frère déjà très au sérieux, c’est tellement attendrissant!

    Je ne peux pas clore cet article (qui sonne la reprise du blog, il était graaand temps!) sans vous souhaiter une nouvelle fois une belle et douce année, riche de beaucoup d’amour et de moments partagés. De rencontre, de folie, d’inspiration, de poésie, de malice, de petits riens qui font finalement toute la beauté du quotidien! Je vous embrasse!



    Catégorie : GROSSESSE, KIDS, LIFESTYLE, MY LIFE

    - Dans la même catégorie -



    6 commentaires